Imprimer

Formation à la méthodologie de documentation et lancement du guide pratique de la FIDH

formation documentation

Formation à la méthodologie de documentation et lancement du guide pratique de la FIDH "documenter les violations graves des droits de l’Homme et accompagner les victimes dans leur quête de justice"

S'est déroulée les 11 et 12 février 2016 au conseil national du Patronat la formation de deux jours portant sur méthodologie de documentation des violations des droits de l’homme et organisée par l’AMDH et la FIDH à l’intention de leurs points focaux des régions et cercles, des commissaires de la CVJRet des organisations partenaires.

La cérémonie était couplée avec le lancement du guide pratique de la FIDH "documenter les violations graves des droits de l’Homme et accompagner les victimes dans leur quête de justice"

Elle était placée sous la présidence de la 1ère vice-présidente de la CVJR Mme Nina Oualet INTALOU et a été marquée par respectivement le discours de bienvenue et de remerciement de Me Moctar MARIKO Président de l’AMDH, des mots de circonstance de SEM. Gilles HUBERSON, de Mme Emilya CERMAK et de M. Moumini GUINDO respectivement Ambassadeur de France au Mali, représentante du Directeur de la division des droits de l’Homme de la MINUSMA et Secrétaire général du Ministère de la justice et des droits de l’Homme.
M. Florent GEEL Directeur du Bureau Afrique a prononcé le discours de lancement officiel du guide pratique « documenter les violations graves des droits de l’Homme et accompagner les victimes dans leur quête de justice » produit la FIDH.
Les travaux ont été ouverts par le discours de la 1ère Vice-Présidente de la CVJR.

La formation vise globalement à renforcer davantage les capacités des points Focaux et partenaires de la FIDH et AMDH en vue de leur permettre d’améliorer leur travail de documentation des situations de droits humains.

Elle intervient après la formation initiale à la méthodologie de documentation et la sécurité informatique qui s’est déroulée du 1er au 5 juillet 2013 à Bamako et qui a renforcé les capacités de 29 personnes dont les points focaux nationaux et sous régionaux et ceux des organisations partenaires.
En dépit des résultats encourageants enregistrés par la FIDH et AMDH et ses partenaires dans le monitoring des violations des droits de l’Homme et pour consolider les acquis, il s’est avéré crucial d’organiser une seconde formation qui sera axée cette fois-ci sur l’appropriation du guide pratique « Documenter les graves violations des droits humains et accompagner les victimes dans leur quête de justice » élaboré par la FIDH.

 

Fichier joint

"Documenter les violations graves des droits de l’Homme et accompagner les victimes dans leur quête de justice"