Historique

L'Association Malienne des Droits de l'Homme (AMDH) a été créée le 11 décembre 1988 (sous l'initiative de Maître Demba DIALLO) par une poignée d'individus farouchement déterminés à défendre les libertés et droits fondamentaux de la personne humaine, bafoués par les pouvoirs publics.

Elle est la première organisation Malienne de Défense des Droits de l'Homme à s'être constituée avec objet de diffuser et promouvoir l'idéal des Droits de l'Homme, de Lutte contre leur violation et d'exiger leur respect.

Ses premières actions ont été menées en faveur du monde carcéral (lutte contre la détention préventive abusive, assistance juridique aux détenus sans mandat de dépôt). L'AMDH s'est ensuite investie dans la défense de la presse indépendante (procès en diffamation contre les journaux « les Echos », l'« Aurore », « la Roue ») puis elle a travaillé activement à la création d'organisations des Droits Humains dans la Sous-région (Burkina Faso, Côte D'Ivoire) et à l'échelle africaine (préparation du congrès constitutif de l'Union Interafricaine des Droits de 'Homme (UIDH).

L’AMDH s'est aussi naturellement portée aux avant-postes des luttes populaires contre la dictature et le monopartisme. Elle a été un acteur actif dans l'avènement de la Démocratie au Mali.

En alliance avec les autres composantes du mouvement démocratique (associations à caractère politique, syndicats etc.), elle a œuvré de façon déterminante au renversement du régime dictatorial de l'UDPM, à la gestion de la transition, à l'instauration du multipartisme intégral et à la mise en place des institutions démocratiques.

Depuis l'installation de la 3ème République démocratique, l'AMDH concentre l'essentiel de ses efforts sur la consolidation d'un Etat de droit, la lutte contre l'impunité et la construction (renforcement de la société civile), le développement de sa propre structure et de ses compétences.
Cette nouvelle orientation liée à l'évolution du contexte de son intervention n'empêche pas l'association de jouer, chaque fois qu'il est nécessaire, son rôle initial et fondamental de protection et de défense des droits et libertés.

De sa création à nos jours elle a connu les présidents suivants :
- 1988 à 1991 : Maitre Demba DIALLO :
- 1991 à 1998 : Maitre Mame Diatigui DIARRA
- 1998 2004 : Maître Moustapha CISSE
- 2004- 2011 : Maître Brahima KONE
- 2011 à nos jours : Maître Moctar MARIKO